CAPSA

CAPSA Concertation Plan directeur Qu'est-ce un PDE ?

Plan directeur de l'eau


 Le Plan Directeur de l’eau (PDE) est un document que les organismes de bassin versant (OBV) doivent fournir au ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) afin de répondre à leur mandat qui est d’effectuer la gestion intégrée de l’eau par bassin versant. Les OBV ont vu le jour avec la Politique nationale de l’eau en 2002 qui avait ciblé 33 bassins versants prioritaires (les plus importants) au Québec. Un redécoupage du Québec méridional a toutefois été effectué en 2009 afin d’inclure tous les bassins versants du territoire, permettant la constitution de nouveaux OBV et l’agrandissement de la zone d’intervention d’OBV existants. Il y a maintenant 40 OBV qui sont reconnu par le gouvernement. C’est le cas de la CAPSA, dont la zone d’intervention initiale, qui n’incluait que le bassin versant de la rivière Sainte-Anne, s’est agrandie de 628 km² par l’ajout des bassins versants de la rivière Portneuf et du secteur La Chevrotière.

Le PDE se veut un outil de travail qui rassemble des informations concernant l’eau, l’environnement et le territoire du bassin versant afin de mieux le connaître pour être en mesure de cibler les problématiques liées à ces domaines, incluant les conflits d’usage, et d’établir un plan de match pour améliorer la situation. Il s’agit d’un cycle de gestion qui comporte plusieurs étapes : l’analyse du bassin versant, qui nécessite de faire le portrait du territoire et d’élaborer un diagnostic, la détermination des enjeux, des orientations et des objectifs à atteindre, en terminant par l’élaboration d’un plan d’action et d’un plan de suivi et d’évaluation des actions accomplies. Un cycle de gestion dure normalement 10 ans, dont les deux premières années sont dédiées à l’élaboration et l’écriture du PDE.

 

Le PDE de la zone de gestion intégrée de la CAPSA


En raison de la grande superficie de sa zone de gestion et dans l’objectif d’élaborer un plan d’action qui se rapprocherait des réalités vécues par les acteurs de l’eau, la CAPSA a décidé de diviser l’analyse de son territoire en 3 secteurs (territoire) ayant des caractéristiques similaires. Le document que constitue le PDE de la zone d'intervention de la CAPSA est en réalité 3 plans directeurs distincts, soit un pour chaque secteur avec une partie commune introductive portant sur la GIEBV. Chacun des secteurs a son propre portrait, diagnostic et plan d’action. Vous pouvez ainsi consulter celui qui vous concerne.


Pour les consulter, vous n'avez qu'à cliquer sur le PDE de votre choix :


                       

          Présentation et                         PDE secteur                             PDE secteur                            PDE secteur
        mise en contexte                        Sainte-Anne                               Portneuf                             La Chevrotière

 

Pour consulter uniquement le plan d'action de votre secteur, cliquez sur le lien approprié ci-dessous : 

Plan d'action du sous-secteur Sainte-Anne Sud (Cliquez ici pour télécharger)

Plan d'action du sous-secteur Sainte-Anne Nord (Cliquez ici pour télécharger)

Plan d'action du secteur La Chevrotière (Cliquez ici pour télécharger)

Plan d'action du secteur Portneuf (Cliquez ici pour télécharger)


(Pour savoir à quel secteur vous êtes associé, consultez la carte de la zone)

La composition d'un PDE


Le Portrait

Le portrait est une description des caractéristiques du bassin versant qui sont susceptibles d'avoir un intérêt pour la gestion de l'eau. Il situe le bassin versant dans son environnement physique, économique et social, de manière à établir un diagnostic de son état de santé. Il s'agit de la première étape du PDE et il doit être mis à jour régulièrement. L'utilisation des données existantes est préconisée et le manque d'informations ne doit pas être un frein à l'élaboration du portrait. La mise en évidence d'informations manquantes pourra faire l'objet d'actions d'acquisition de connaissances dans le plan d'action. Le portrait ne doit comporter que des FAITS et ne présenter aucune analyse. Une bonne connaissance du bassin versant facilitera l'identification des causes des problèmes relevés dans le diagnostic et permettra de les cibler géographiquement. Le portrait est à la base de l'ensemble du processus de gestion.

 Le Diagnostic

Le diagnostic est une étude des problématiques reliées à la ressource en eau, aux écosystèmes et aux usages associés. Il constitue avant tout une analyse des données contenues dans le portrait. Le diagnostic expose les problèmes et leurs effets, en plus d'établir des relations entre les situations observées, les causes et les conséquences. Les impacts peuvent être observés ou appréhendés (risques) et la différence entre les deux doit être clairement établie. Son objectif est de faciliter la détermination des solutions (actions) à mettre en œuvre pour résoudre les problématiques observées.

De façon générale, le diagnostic doit permettre de tirer des conclusions claires, dont les sources d'incertitude sont faibles. Il devrait aider à discerner un problème réel observé d'un autre qui nécessiterait de l'acquisition de connaissances avant de pouvoir se prononcer en ce sens. Afin de faciliter l'élaboration du diagnostic, le bassin versant peut être subdivisé en secteurs d'analyse, qui constituent idéalement des divisions géographiques comme les sous-bassins versants, les lacs, les secteurs amont ou aval d'un cours d'eau ou toute autre aire géographique pertinente où des données existent. Les grandes problématiques présentes à l'intérieur de chaque secteur peuvent ensuite être abordées. Une telle approche permet de cibler les problèmes et leurs causes et de les circonscrire géographiquement.

Tiré du site internet du ROBVQ

Le Plan d'action

Le plan d'action issu du plan directeur de l’eau doit permettre d'atteindre les objectifs préalablement fixés de manière concertée par le plus grands nombre d'acteurs de l'eau. Ce dernier vise à établir les priorités d'action, à déterminer un échéancier de réalisation et à cibler les principaux intervenants concernés. Cet exercice est très pertinent et procure une certaine structure de travail aux organismes de bassin versant. Puisque la réalisation des différentes actions dépend généralement des moyens financiers dont disposent les OBV et les partenaires du territoire, les opportunités de financement influenceront considérablement le choix et l'ordre de réalisation des objectifs, malgré une priorisation des actions préalablement effectuée.

Le plan d'action est, en quelque sorte, l'aboutissement des informations récoltées (Portrait) et de leur analyse (Diagnostic). Il vient prioriser et cibler les actions jugées nécessaires par le plus grands nombre possible d'acteurs de l'eau du territoire afin de cibler où l'OBV responsable devra concentrer ses efforts au cours des prochaines années. Le plan d'action complète donc l'ensemble du Plan directeur de l'eau.

 

Dernières nouvelles

2017-08-10
Capsa fête ses 30 ans !

Pour souligner l'événement, une série de capsules vidéo seront diffusées toutes les semaines ou 2 semaines. 

 

Toutes les nouvelles

 418 337-1398

111-1, route des Pionniers
Saint-Raymond (Québec)
G3L 2A8
Télec.: 418 337-1311 

Communiquez avec nous


Réseaux sociaux

Facebook

© 2012  CAPSA.   Tous droits réservés.